Quand la mode rencontre l’art à la Joyce Gallery

By on 04/10/2020

Semaine de la mode parisienne oblige, la Joyce Gallery présente une nouvelle exposition où la création est à l’honneur. En accord avec l’engouement pour le travail de la nouvelle génération de designers, le travail Clara Daguin et d’Antoine Kruk est aujourd’hui mis en avant. Ces deux jeunes talents entrent dans la démarche de ce lieu atypique où la création, la passion et le savoir-faire du monde de la mode et des arts sont les passe-droits pour y résider.

 

Clara Daguin a créé sa marque en 2016, à l’issue de sa participation au Festival International de Mode d’Hyères. Sa participation chez Designer Appartments, lors des fashion weeks Parisiennes lui permet de rencontrer des acheteurs et ainsi aller à la rencontre de son public.

Clara-Daguin-©-Barnabe-Moinard

Née en France, elle grandit dans la Silicon Valley en Californie. Elle intègre naturellement les fondements de ses deux cultures qu’elle retranscrit dans sa mode où savoir-faire et technologie, broderie et électronique, naturel et artificiel se rencontrent pour ne faire qu’un. Elle se sert de la mode pour explorer la façon dont la technologie accompagne nos corps dans les circonstances actuelles et les réalités futures : digitalisation, dématérialisation, surveillance.

En utilisant la lumière tel un matériau, elle frôle l’ésotérique, évoque les énergies et les flux, dévoile nos infrastructures invisibles pour laisser entrevoir ce qui s’opère secrètement sous nos vêtements.

CLARA-DAGUIN_Marie-Fillon-©-Louise_Desnos

Pour cette exposition, Clara Daguin a décidé de se concentrer sur une seule typologie de vêtements : le bomber. Elle propose une gamme de trois pièces qui fonctionne comme un triptyque : une veste de prêt-à-porter, une pièce intermédiaire expérimentale, et une tenue couture exceptionnelle, présentée comme une installation d’art vestimentaire.

Joyce_Gallery-Exposition_Clara Daguin_Octobre_2020_©_Frederic-Blanc

CLARA-DAGUIN_Clara-Heinrich-©-Mickael-Vis
Variation de différentes échelles créatives, les pièces se reflètent les une dans les autres. Ensemble, elles révèlent les facettes de l’univers créatif Clara Daguin et la pluralité des modes d’expérimentation et d’imagination. Une version en réalité augmentée du bomber prêt-à-porter a été réalisée en collaboration avec Chang of Paradigm, permettant à ceux qui ne peuvent être présent de la voir chez eux. Une vidéo filmée dans l’espace méditation de Tadao Ando à L’UNESCO est également présentée à la galerie en ligne.

CLARA-DAGUIN_Caroline-Hahn-©-Clara-Daguin

 

Aux côtés des créations de Clara Daguin, les shopping bags d’Antoine Kruk se transforment en œuvres d’art. Entre les mains de cet artiste, ces simples objets jetables deviennent source de rêve t d’étonnement.

Antoine-Kruk_Joyce-Gallery-©-Antoine-Kruk

Né à Kyoto, Antoine Kruk est un artiste franco-japonais aux multiples facettes, illustrateur, auteur, directeur artistique, designer freelance pour les marques de luxe telles que Louis Vuitton, Valentino, Thierry Mugler, mais également costume designer pour l’Opéra ou le Crazy Horse de Paris… Impossible de la classer dans une seule case. C’est de ces riches collaborations, rencontres et voyages qu’en fin observateur de l’air du temps, il tire l’inspiration tout en traits d’humour aimant privilégier le dessin à la main levée pour restituer ses émotions.

Depuis 2015, en parallèle des supports traditionnels, il s’intéresse aux sacs shopping et à leurs logos comme sources de recyclage d’idées.

Vivant à Paris, ses traits d’humours sont régulièrement publiés dans Madame Figaro.

Antoine-Kruk-©-VPreda

Pour son installation à la Joyce Gallery, Antoine Kruk a décidé de mélanger dessins, collages, découpages sur des sacs shopping et sur les logos des marques. Réinterprétés, ils donnent naissance à de nouveaux messages.

Joyce_Gallery_exposition_Antoine_Kruk_Joyce_Shopping-Bags_©_Frederic_blanc

Antoine-Kruk_Joyce-Gallery-©-Antoine-Kruk_Sac_Chantal_Thomass

Antoine Kruk_Joyce Gallery © Antoine Kruk_Balenciaga

Antoine-Kruk_Joyce-Gallery-©-Antoine_Kruk_Yves_Saint_Laurent

Partir d’un sac shopping plutôt que d’une feuille blanche impose de composer avec ce qui existe déjà : le grammage d’un papier, un format particulier, une couleur, une typographie, un choix de ruban, des espacements volontaires. Autant de contraintes décidées par des marketeurs ou les directeurs artistiques. Antoine Kruk s’en amuse et inscrit sa démarche artistique dans un jeu de junglage manuel et mental. En effaçant et même en gardant certaines lignes et dessins de base, en y ajoutant de nouvelles propositions graphiques, l’artiste se réapproprie le sens même de l’objet. Il laisse cependant et bien volontiers certaines traces de la vie passée afin que notre regard et notre esprit voyagent dans un jeu subtil d’avant et d’après. Partir de la réalité de la chose publicitaire, de pures consommations, pour la transformer en une tout autre vision, plus sensible, poétique, humoristique, voilà qui nous libère des idées préconçues, du quotidien et nous permet de nous évader pour rejoindre les horizons lointains et tellement séduisants de l’artiste.

 

Exposition Clara Daguin & Antoine Kruk du 28 septembre au 10 octobre 2020.

Joyce Gallery : 168 Galerie de Valois – Jardin du Palais Royal – Paris 1er.

Du lundi au dimanche, de 11h à 19h

Le 10 octobre, de 14h30 à 18h30.

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *